• Chaque jour il y a des adorations obligatoires, à des moments précis, qui doivent être pratiquées avec assiduité. Mais être constant dans ses adorations ne doit en aucun cas pour les croyants se transformer en routine, sous forme d’actes irréfléchies. Bien au contraire, être conscient d’adorer Allah doit donner au croyant à chaque fois un nouvel enthousiasme, une nouvelle ardeur. Les cinq prières quotidiennes (salat) en sont un bon exemple. Dans le Coran, l’humilité des croyants dans la prière est décrite comme suit :

    Les croyants ont certes réussi. Ceux qui sont humbles dans leur prière. (Sourate al-Muminune, 1-2)

    L’humilité est une crainte pleine de respect vis-à-vis d’Allah. On doit se trouver dans cet état d’esprit pendant la prière (salat).

    Il se peut que les prières faites inconsciemment, sans reflexion et dénuées de toute sincérité n’aient aucune valeur auprès d’Allah. Et ce quoi qu’en soient la durée et la difficulté.

    L’adoration rapproche l’être humain d’Allah et augmente sa crainte d’Allah. Elle élargit son champs de réflexion et de spiritualité. Elle embellit sa conduite morale et si elle le préserve des mauvaises choses alors on peut espérer qu’Allah est satisfait de cette adoration.

    Le croyant intelligent qui ne cherche que l’au-delà tout en ayant compris la vraie nature du monde verra que chaque acte est un moyen pour réchapper du châtiment éternelle et accéder à des degrés supérieurs au paradis. Il saura que ces actes ont des conséquences directes sur sa vie éternelle. Il ne laissera pas passer les occasions qui se présentent à lui. Il verra ces occasions comme un moyen de se rapprocher d’Allah. Il essaiera de les valoriser le plus conscienseusement possible. Pour résultat final il accèdera au succès du verset sus-cité.

     

    Par Harun Yahya

     



    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique